France : plusieurs incendies frappent le Sud-Est et la Corse, des habitations évacuées

Plusieurs incendies violents font rage depuis lundi dans le sud-est de la France et en Corse, où, si aucune victime n’est à déplorer, de nombreuses habitations ont été évacuées.

Attisés par des vents violents, plusieurs violents incendies se sont déclarés lundi 24 juillet en Haute-Corse, dans le Luberon (Vaucluse), dans les Alpes-Maritimes et le Var, nécessitant des évacuations d’habitants.

Si aucune victime n’est à déplorer dans ces quatre départements, en Haute-Corse et dans le Luberon, les sinistres n’étaient pas maîtrisés lundi soir.

Dans le Var, un feu de forêt s’est déclaré vers 20 h près de Saint-Tropez. Dans les Alpes-Maritimes, le feu qui a parcouru 70 hectares, était “en passe de ne plus progresser”, selon la préfecture.

Treize départs de feu constatés en Corse

Un incendie qui s’était déclaré à la mi-journée lundi à Olmeta-di-Tuda (Haute-Corse) a parcouru plusieurs centaines d’hectares (700 selon les pompiers, 1.500 selon le préfet de Haute-Corse). Le feu menaçait des habitations dans la périphérie de Biguglia, à proximité, qui ont été évacuées.

“L’incendie est très violent, il se dirige vers les zones urbaines de Biguglia”, a indiqué dans la soirée à l’AFP, le lieutenant-colonel Michel Bernier, de la Direction générale de la Sécurité civile. Pas moins de 160 personnes, pompiers et Sécurité civile étaient sur place. Treize départs de feu ont été constatés dans la journée en Corse.

Dans le sud Vaucluse, attisé par un fort mistral, un incendie qui s’était déclaré dans les forêts du massif du Luberon, près du village de la Bastidonne, était toujours en cours, tandis que 800 hectares de forêt ont été parcourus, selon la préfecture. “On ne le maîtrise pas”, ont indiqué les pompiers à l’AFP en début de soirée.

L’autoroute A51 fermée dans les deux sens

Plusieurs quartiers en périphérie du village de Mirabeau (Vaucluse) et un hameau voisin, soit une centaine d’habitations, ont été évacués, selon la préfecture. La mairie a mis à leur disposition une cinquantaine de lits, la plupart ayant trouvé une solution d’hébergement. Près de 250 pompiers étaient sur place, et leur nombre devait passer à 500. Des largages d’eau devaient reprendre mardi matin.

L’autoroute A51 qui relie Aix-en-Provence aux départements alpins a été fermée dans les deux sens, alors que la liaison SNCF entre Briançon et Marseille a également été coupée à la circulation des trains.

Dans le Var, un incendie s’est déclaré au mas de Gigaro, à la Croix-Valmer, à proximité de Saint-Tropez en fin de journée. “Le feu a parcouru 200 hectares”, selon les secours et menace un quartier résidentiel en bord de mer. Des évacuations ont été effectuées, et 250 pompiers sont mobilisés.

À Carros (Alpes-Maritimes) où la situation s’améliorait lundi soir, une dizaine de maisons ont été évacuées dans l’après-midi après qu’un feu de forêt et de broussailles a été attisé par des vents forts, selon le directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes Jean-Gabriel Delacroy. Plus de 270 sapeurs-pompiers ont été mobilisés, ainsi que trois hélicoptères bombardiers d’eau et quatre Canadair.

Les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes ont déjà connu deux gros incendie cet été, en raison notamment de la sécheresse. À Saint-Cannat (Bouches-du-Rhône) notamment, où 800 hectares sont partis en fumée mi-juillet, sans doute à cause d’un mégot lancé en bord de route.

http://www.france24.com/fr/20170725-incendies-france-sud-est-corse-habitations-evacuees-pompiers-var-vaucluse

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *